Nest protect 2e génération : le détecteur de fumée et de monoxyde de carbone qui parle

weetix
Rédigé par weetix

Un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone intelligent, autonome et qui parle…

Un design épuré pour un détecteur intelligent

Carré et très épuré, le Nest protect a été élaboré par Tony Fadell, le célèbre créateur de l’iPod. Il n’est pas que design mais aussi ergonomique grâce à son accès facilité à l’emplacement des piles.

Il diffuse une lumière indiquant à la fois le bon fonctionnement de l’appareil, le départ d’un incendie ou la détection de fumée et officiant comme veilleuse. Le Nest protect clignotera plus ou moins vite en fonction du départ de feu détecté et s’il est à combustion lente ou rapide. Il s’allume également automatiquement la nuit à votre passage et une lueur verte vous indique que les piles sont en bon état de marche lorsque vous éteignez les lumières.

Un détecteur autonome pour une maison sûre

Une fois le détecteur installé en haut de votre mur ou au plafond, il vous suffit de le configurer depuis votre smartphone ou tablette grâce au Wifi dont est doté le Nest protect. Il dispose également d’un émetteur radio basse fréquence qui prend le relai du réseau Wifi en cas de coupure électrique par exemple.

Une fois configuré le Nest protect fonctionne en totale autonomie, il vérifie ainsi, automatiquement et silencieusement une fois par mois, le bon fonctionnement de son haut-parleur et de son alarme grâce à un microphone intégré. Vous pourrez également vérifier vous-même son bon fonctionnement en testant les capteurs, l’alimentation, la connexion Wi-Fi, la sirène, le haut-parleur et toutes vos alarmes depuis votre smartphone.

Nest Protect vous enverra un message sur votre smartphone s’il détecte un problème à votre domicile (piles en fin de vie, capteur défectueux, etc.) ou si l’alarme se déclenche. Il est capable de différencier la fumée de la vapeur pour ne pas vous déranger à tout va et, contrairement, à une alarme classique qui émet un bip persistant, le Nest protect vous indique que tout fonctionne parfaitement avant le coucher grâce à la fonction Nuit paisible.

Une fumée légère se dégage parce que le repas a légèrement brûlé ou que vous avez laissé le pain au four trop longtemps, vous pouvez mettre le Nest Protect sous silence depuis votre smartphone grâce à l’application Nest.

Le Nest protect dispose d’une autonomie de 10 ans au lieu de 2 pour la première version ce qui en fait un compagnon fiable.

Un détecteur de fumée interactif

Le Nest protect n’est pas seulement autonome, il interagit avec les autres boitiers pour signaler une alerte dans une autre pièce. Si vous êtes sur place, une voix vous prévient du danger et vous indique la pièce concernée par le dégagement de fumée. Une fois informé, vous pourrez arrêter l’alarme d’un simple geste de la main et si vous êtes à distance, l’alarme vous sera donnée par le biais de l’application mobile et vous recevrez une alerte sur votre smartphone ou votre tablette.

Le Nest protect ne se contente pas de détecter les dégagements de fumée, il est aussi capable de détecter les départs de feu et vous indiquer s’il s’agit d’un feu à combustion lente ou rapide. Dans les deux cas il s’agira bien sûr d’une urgence. Il détecte également un gaz mortel et invisible responsable d’une centaine de décès par an, le monoxyde de carbone. Le capteur permettant de le détecter a une durée de vie de 10 ans. Le détecteur vous alertera par le biais d’un message vocal pour vous indiquer la nature et l’origine du danger. Si vous êtes équipé de plusieurs boitiers, ils émettront ce signal simultanément.

Le Nest protect est compatible avec le thermostat Nest. Ainsi, si le Nest Protect déclenche l’alarme, il indiquera à votre thermostat Nest d’éteindre la chaudière. Les chaudières sont à l’origine de la majorité des fuites de monoxyde de carbone, et de la propagation de la fumée dans les logements.

Laissez un commentaire